Bénin, Burkina Faso, Togo
Portugal


Nous nous sommes retrouvés le jeudi 17 mars dans les Ardennes, chez Jean et Anne-Marie Watier.
Le thème de cette rencontre :
Oser faire du neuf, accueillir ce qui est neuf et nous déstabilise

Pourquoi ce mot «  oser » ?Nord 17 mars 2016 groupe
Jean et Anne-Marie ont mis en place avec des amis un habitat groupé participatif *
« Au sein de cette association, nous sommes tous acteurs. De nombreuses fois, nous avons remis notre projet à zéro. Nous avons été soutenus par des amis, par une communauté de carmélites et bien d'autres personnes. Notre projet était : bien vieillir dans les Ardennes dans l'esprit des Sœurs et Frères des Campagnes. »

 

Quelques phrases qui nous font vivre : 

- moins de biens pour plus de liens
- tout ce qui n'est pas donné est perdu.

Cette démarche ne nous laisse pas indifférents :
- savoir se détacher, savoir innover, savoir communiquer,
- savoir cheminer ensemble, savoir se respecter dans les différences, être ouverts.
Nous avons chacun et chacune notre chemin. Il n'y a pas de petites choses, c'est la façon de les faire qui importe, c'est être signe autour de nous. Trouver du bonheur dans ce que nous vivons. Toute orientation est un choix qui annonce un avenir, mais au profit de qui ? de quoi ? pour quelle société ?

Un texte de Jean Debruyne, « Avenir », nous a permis d'approfondir le partage que nous avons eu.
En voici quelques phrases :
 Désormais notre avenir et nous grandissons côte-à-côte.
Apprenons à vivre sans nous entourer de toutes les sécurités et garanties possibles.
Ouvrons le droit à l'initiative et donc le droit à l'erreur.
Notre avenir est un chemin, ce n'est pas un état, c'est un commencement. 

Ce fut pour chacun de nous un temps fort et riche, prolongé par le repas partagé, spécialités du Nord : tarte au maroilles, endives.
La visite de la « maison commune » nous a montré que tout a été fait et conçu pour un accueil chaleureux .
Le Frère Michel Benoit nous a partagé les nouvelles et les projets de La Communion : vacances-partage, retraite…

Nous avons ensuite pu partager le texte de la rencontre avec la Samaritaine :
- le puits, symbole de la rencontre, du mariage
- l’eau, source de vie en nous : avoir aussi des lieux pour se  désaltérer 
- la Samaritaine, une missionnaire… Et nous ?
Enfin, un temps pour célébrer l'Eucharistie, avec ce que nous vivons.
Une journée bien remplie pour chacun de nous...Merci pour ces partages dans l'amitié et la confiance !
Thérèse Chombart

Imprimer E-mail