Bénin, Burkina Faso, Togo
Portugal


2016 09 22 soleil Nord 640x480   
          Société multiculturelle ?
             Que signifie pour nous cette expression ?
             Comment sommes-nous concernés ? 
             Différence de culture entre frères français et frères africains ou brésiliens
             Différences entre culture rurale et culture urbaine ; milieux sociaux différents
             Couple mixte : catholique et musulman….



   Accepter les différences de l’autre n’est pas facile :
 - différences de tempérament,
 - différences d’habitudes alimentaires,
 - différences de religion, danger d’absolutiser surtout en matière de religion.
Mais quand des personnes d’horizons différents se rencontrent avec un objectif commun et dans la simplicité, une vraie rencontre peut avoir lieu. C’est ce que plusieurs d’entre nous avions vécu la veille lors de la constitution d’une association en vue d’accueillir deux soudanais, demandeurs d’asile. Un couple héberge ces deux jeunes hommes depuis 3 mois et les accompagne avec des amis dans leur demande de statut de réfugiés ; un autre groupe s’interrogeait sur la citoyenneté en acte ; et mon mari et moi avions une maison à prêter. Notre curé, qui était en lien avec les 3 groupes, a permis la rencontre de tous et l’association a pu prendre forme! Ces 2 soudanais vont être hébergés et une équipe est décidée à les accompagner.
St Paul nous dit qu’il y a une seule priorité : la charité ; servir l’autre dans le respect… quelle que soit sa culture.

Le Petit Prince…
Nous avons relu des passages du PETIT PRINCE de st Exupéry et nous avons relevé les expressions :
Apprivoiser, créer des liens, considérer l’autre comme un être unique, être patient, regarder et ne rien dire, il faut des rites, savoir perdre du temps, être responsable de ce que l’on apprivoise ; On ne voit bien qu’avec le cœur, l’essentiel est invisible pour les yeux. Le temps que j’ai perdu pour ma rose. Nous avons besoin de « medium », nous avons besoin d’être accompagné.
Après le partage du repas, frère Michel nous a donné quelques informations au sujet des frères et des sœurs et de la Fraternité Missionnaire et ensuite nous avons célébré l’eucharistie avant de nous quitter.

Nous étions 9 avec de Frère Michel Benoit; nous étions en nombre restreint : 3 personnes étant souffrantes.
Nous donnons rendez-vous à tous pour le jeudi 23 mars 2017

Imprimer E-mail