Henri Guérin, De lumière et d'ombre

9782908988437En 1961, Henri et Colette Guérin s’installent en pays Toulousain à Plaisance du Touch (Haute Garonne). A Pibrac où nous avions notre prieuré d’études théologiques. Ils deviennent vite des amis de la communauté et le resteront.

J’étais encore à l’exposition d’Henri à Paris l’an dernier à l’Orangerie du Sénat, pour son 80ème anniversaire. Il devait décéder quelques mois plus tard.

Artiste total, il se désignait comme ‘peintre-verrier’. C’est majoritairement le vitrail qui constitue son domaine de création, mais aussi le dessin à l’encre de chine, ses gouaches et ses tapisseries réalisées à Aubusson. Sa technique du vitrail – vitraux d’église, d’édifices publics comme d’intérieurs privés – utilise la dalle de verre teintée, de trois centimètres d’épaisseur environ ;

il l’éclate et la taille, afin que les découpes qu’il choisit et assemble sur sa table de travail traduisent au plus près son projet. Il luirestera à saisir et solidifier l’ensemble par un liant de ciment colle qui va participer à la structuration visible de l’œuvre. Henri cherche par le jeu de l’entaille et du coloris à capter amoureusement la lumière qu’il diffracte et irise par des blessures de verre. Il se disait apprenti de la lumière.

Son expression artistique relève surtout de l’art abstrait, mais remarquablement structurée et encore a-t-il évolué vers un certain figuratif.

Le petit livre : Henri Guérin, De lumière et d’ombre (20 e Ed. La revue de la céramique et du verre) est tout en photos et en textes de sa main, photos éblouissantes de vitrail et textes où il médite sur son expérience d’artiste, d’homme et de chrétien dans sa quête de la beauté. En cela il nous ouvre à notre propre méditation. Allons boire aux grandes sources pures.

Vous pourrez vous procurer ce livre à partir de son site internet : htp//www.henri-guerin.com

Où vous trouvez tous renseignements le concernant. L’ouvrage de référence est celui de sa fille Sophie Guérin Gasc : Henri Guérin – l’œuvre vitrail aux éditions Privat, Toulouse 2005.

Sur son travail en atelier et la pose de vitraux dans une église, le DVD concernant l’église de Retrounac (Haute-Loire 43150) est particulièrement expressif.

Frère Paul ROUGNON

Prieuré Saint Martin

La Houssaye-en-Brie

(Seine-et-Marne)

Chronique n°253, Décembre 2010

Imprimer