Bénin, Burkina Faso, Togo
Brasil
Portugal


Oise 26 mars 2017 -Le revenu universel

Fraternité Missionnaire en Rural

Rencontre du dimanche 26 Mars 2017

à Chaumont en Vexin,

Oise 23 03 2017 Chaumont a

Le groupe de l'Oise à Chaumont le 23 mars 2017

 

Le revenu universel appelé aussi revenu de base

A partir d’un article publié dans «  la Vie » sur le 3revenu universel"  chacun retient:

  • 3 affirmations  pour.
  • 3 affirmations contre.
  • On note ce que l'on ne comprend pas.

Puis nous débattons sur :

Ce qui me pose question sur le revenu de base ?

Quelle idéologie du travail et de la vie en société

   lisons-nous à travers cette proposition ?

Adhérons-nous à cette « utopie » ? En totalité ? Partiellement ?

Remarques contre le Revenu Universel:

Contre : Cela risque:

-      De créer une société à deux vitesses: ceux qui ont du travail ceux qui n'en ont pas.

-      De donner au travail une place accessoire.

-      D'affaiblir le collectif et de renforcer l'individualisme.

-      D'inciter à une baisse des salaires.

-      De dissuader des personnes derrechercher d'emploi.

-      De repli de personnes sur elles mêmes.

-      De destruction de la valeur du travail.

-      De faire perdre aux personnes quelque chose de la dignité que l'on a par son travail.

Pour : Cela permet:

-      De se libérer d'un travail non épanouissant.

-      D'empêcher les personnes les plus exposées de tomber dans la misère.

-      De considérer le travail associatif comme un vrai travail. Moins de stigmatisation et de contrôle bureaucratique pour les personnes en difficultés.

-      D'aller vers des activités créatives.

-      De relancer la consommation.

-      De maintenir le cap du retour au plein emploi.
 De revaloriser les bas salaires.

Résumé des nos échanges:

-      Le revenu universel devrait permettre une simplification administrative. Aujourd'hui pour les employeurs, pour les employés et pour les agents de Pôle Emploi, la complexité administrative est un véritable casse tête et une grande consommatrice d'énergie.

-      Aujourd'hui, pour un demandeur d'emploi, pour une personne qui travaille en Intérim, à contrat à durée déterminée, sans posséder un téléphone portable  et sans maîtriser Internet, il est difficile de suivre son dossier.

-      La correction des erreurs de saisie est un parcours de combattant particulièrement ardu.

-      L'informatisation généralisée supprime pratiquement l'accueil physique et laisse les personnes en échec dans de plus grandes difficultés. Quand on est en difficulté, n'avoir qu'une machine comme interlocuteur est déprimant.

-      Le système actuel est tatillon dans les contrôles et ne permet pas de réduire la fraude.

-      Il y a un risque de voir des personnes allocataires du R.U. à vie. Elles seraient en situation de dépendance par rapport à la société. Elles seraient déconsidérées par le fait qu'elles ne participeraient plus en apportant leur quote-part à la vie économique ou sociale.

Des changements de mentalité toujours à poursuivre.

-      Une société de l'assistanat ou de la fraternité.

-      Où est le bien être? Gagner beaucoup d'argent ou bien vivre.

-      Repenser les notions d'échange  pour éviter l'exploitation.

-      La possibilité de prendre des risques si on a un minimum de sécurité matérielle.

Echanges de nouvelles des uns et des autres.

-      Les questions de santé sont souvent lourdes pour quelques uns d'entre nous.

-      Parents  et grands parents, l'avenir de nos enfants et /ou petits enfants nous préoccupe  tous dans le contexte actuel.

-      Viviane et Philippe Audiguier sont dans un projet d'engagement dans la " Fraternité Missionnaire en Rural" au mois août prochain à Tours. Nos encouragements et nos prières les accompagnent.

-      Jacques Tivoli fêtera ses 50 ans d'ordination sacerdotale le 30 avril prochain.

-      François et Cathy  Copie fêterons leurs 50 ans de mariage le samedi 27 mai à Formerie à 17 h 30 messe d'action de grâce suivie d'un apéro-dinatoire partagé.

Prochaine rencontre:

-              15 ou 22 octobre (précision ultérieurement) Chez François et Cathy à Formerie. Préparation François et Cathy 

 

Imprimer E-mail