Bénin, Burkina Faso, Togo
Brasil
Portugal


Yonne démarrage

Le démarrage

Le groupe a démarré en décembre 1988, quelques mois après une rencontre nationale avec des frères, sœurs, laïcs souhaitant créer des liens plus étroits entre les trois groupes.
Dans l'Yonne, les frères et sœurs des campagnes étaient connus, au niveau de la paroisse de Charny mais aussi comme accompagnateurs de mouvements : ACE, MRJC, CMR.


Les objectifs
Nous souhaitions rejoindre davantage leur spiritualité, leur manière d'être, leur vie simple, leur choix dans la mission. Membres de mouvements d'A.C., nous nous retrouvions à l'aise dans leur orientation et leur démarche, nous voulions approfondir et partager ce qui fondait nos vies.
En particulier :
- Le lien entre vie et foi.
- La place de la parole de Dieu, de la prière dans nos vies
- Le partage de notre conception de la mission en monde rural.
- Une réflexion sur nos engagements en Eglise et en monde rural
- Plusieurs sujets, rejoignant la vie des frères et des sœurs, ont été réfléchis :
      o  faire corps avec les ruraux, le vivre avec
      o la fraternité la prière
      o le partage des orientations des frères et des sœurs, de celles des laïcs..
     o le choix dans nos engagements
     o la pauvreté
     o la proximité avec les plus éloignés de la foi
     o la préparation des chapitres généraux.. etc

Notre fonctionnement
        - Le partage de la vie et des événements vécus par chacun tient sa place de façon régulière ainsi que                 le  partage d'évangile et la prière...
       - Les réunions, toujours préparées et animées par 1 Sœur, un Frère et 1 ou 2 laïcs avaient lieu dans les              prieurés ou dans l'une ou l'autre famille. Actuellement, elles ont lieu au Puits d'hiver à Chichery (lieu              d'Eglise), car avec la nouvelle présence de communautés aînées de frères et de sœurs dans le                          département, il fallait une grande salle pour nous accueillir tous !
       - Jusqu'en 2002, ces rencontres qui avaient lieu environ 3 fois par an s'enrichissaient d'un week-end                   interdépartemental annuel ou d'une halte spirituelle avec les 2 départements voisins : le Loiret et la               Seine et Marne. Nous le préparions à tour de rôle...
      - Si au début, les membres laïcs venaient à ces rencontres plus pour se ressourcer, chercher un soutien             auprès des frères et des sœurs, actuellement la réciprocité existe. Tous sont à l'aise pour s'exprimer            dans la simplicité, l'amitié et la fraternité et réfléchir ensemble d'égal à égal, selon l'état de vie et la                vocation propre de chacun.
    - Tout au cours de ces années, se sont précisés le but, le fonctionnement et l'originalité du groupe, en                  particulier par rapport au lieu d'Eglise : « le Puits d'hiver » dont nous sommes partie prenante et par              rapport aux mouvements d'Action Catholique.
     - Le bulletin national est aussi un bon lien entre les groupes de France pour garder l'Esprit et l'intuition             de nos fondateurs ; nous y faisons référence dans certaines de nos réunions.
    - Se faire connaître, donner à d'autre l'envie de se joindre à ces différents partages, c'est une                               préoccupation de "la communion".
                                                                                                   Geneviève RICHARD.

Imprimer E-mail