Bénin, Burkina Faso, Togo
Brasil
Portugal


Haute Normandie Historique

La plupart des membres habitent dans le département de l’Eure, certains venant de la région de Honguemare (où les Sœurs ont eu un petit Prieuré, avec des engagements au travail salarié) ; 
d’autres viennent du Neubourg (où les Frères ont eu un Prieuré pendant 20 ans) ; 
d’autres de Bernay (Les Frères en Maison de retraite) ; 
d’autres de l’est du département. 
Quelques membres de Seine Maritime organisent chaque année une vente artisanale en lien avec les prieurés d’Afrique. Certains participent à nos rencontres de la Communion.
Nous sommes à peu près une trentaine de personnes dont deux foyers avec des enfants.

Nos rencontres
Jusqu'au départ des des Soeurs de Quatremare en juiollet 2015, nos rencontres étaient toujours préparées par « le trépied » Frères, Sœurs et Laïcs, tenant compte des préoccupations du moment. Elles le sont maintenant par deux ou trois laïcs et un frère, et ont lieu deux fois par an, au printemps et en automne.
Voici quelques thèmes : 
Racines et croissance. 
La prière a-t-elle un sens dans ma vie ? 
La différence : handicap ou richesse. 
Témoigner de l’espérance face à la violence. 
Ma vie, mes choix, les défis à relever. 
La création et l’homme. 
Aimer cette terre, un défi. 
Les signes d’espérance. 
Approfondissement du charisme des Frères et des Sœurs, à partir du rassemblement des familles spirituelles à Lourdes. 
Traverser nos fragilités. Prendre de la distance.

Nous avons également travaillé les ateliers communs à tous les groupes de « La Communion »
le chantier violence et « qu’as-tu fait de la terre, qu’as-tu fait de ton frère ?
Ces thèmes partent toujours de notre vie. Ils alternent avec des haltes spirituelles où nous privilégions les temps de silence : pour cela, nous allons dans des lieux d’accueil où il y a une communauté religieuse, chez les Sœurs de St Aubin les Elbeuf ou chez les Bénédictins du Bec Hellouin. Pour le 1ère halte sur le thème « Père que Ta volonté soit faite », nous avons bénéficié d’une préparation faite par trois régions. Pour une autre halte, nous avons pris comme thème : « La Résurrection, hier et aujourd’hui, quelle force pour notre foi, pour nos vies ? ». 
Ces temps de rencontres nous apportent beaucoup ; nous vivons cette fraternité à l’image de ce que sont les communautés de Frères et de Sœurs.

La prière du Lundi

A tour de rôle, nous nous inscrivons et nous envoyons la prière que nous avons préparée, à tous les membres du groupe soit par mail soit par la poste. Cela nous permet d’être vraiment en communion les uns avec les autres. Ce courrier ou courriel permet aussi de se donner des nouvelles.
Tout cela nous fait dire « Merci Seigneur d’avoir mis les Sœurs et les Frères missionnaires des campagnes sur notre route. »

Imprimer E-mail

Haute Normandie We Les orientations après les chapitres

Week - end à Canappevile 

Les 28 et 29 novembre, au Prieuré des Frères de Canappeville, le groupe de La Communion s’est retrouvé. Nous étions une bonne trentaine, venue de l’Eure et de la Seine Maritime.

Au programme, le samedi, nous découvrions les orientations des deux congrégations suite aux Chapitres qui venaient d’avoir lieu. Frère Emile nous présenta les orientations des Frères et Sœur Lucie, celles des sœurs. S’en est suivi un échange de questions, réponses. Nous avons pu ainsi mieux comprendre l’importance d’un Chapitre pour les congrégations et les priorités pour les années à venir.

Puis Danièle nous expliqua le travail réalisé au sujet de la Famille Spirituelle et les textes finalisés, travaillés avec les Frères et les Sœurs. Nous nous sommes alors mis en petits groupes pour réfléchir à ces textes sur l’appartenance, la formation et l’engagement. Ceci a permis de nous approprier ces réflexions.

Le dimanche, nous nous sommes retrouvés en petits groupes pour réfléchir à cette question : Comment les orientations nous rejoignent dans nos vies ?

Nous avons ensuite célébré l’Eucharistie en apportant le fruit de notre réflexion du matin.
C’était le 1er dimanche de l’Avent, les enfants, de leur côté, ont réfléchi au texte de l’Evangile de Luc 21,25-26 en le réécrivant avec leurs mots à eux.

Ce week-end, nous avons aussi organisé les élections à bulletin secret pour le ou la référent (e). Danièle, ne pouvant plus assurer cette mission, étant à l’équipe de coordination. Delphine et Philippe Duthoit ont eu la majorité des voix. Ils ont accepté d’assumer ce service, en couple, car ils ont beaucoup d’engagements par ailleurs. Nous les en remercions.

Notre prochaine rencontre sera une Halte Spirituelle autour de l’accueil. Elle aura lieu le week-end du 20-21 février à Saint-Aubin les Elbeuf. Nous invitons le groupe de l’Orne.

Le 2 janvier, Daniel Bruckert, membre de La Communion, est parti vers le Père. Ses obsèques ont eu lieu le 13 janvier. Nous garderons de Daniel le témoignage d’un croyant, au service de la paroisse pendant de nombreuses années et très attaché aux congrégations de Frères et des Sœurs. Nous assurons Micheline de notre soutien fraternel. Il avait écrit un article dans Chronique de septembre 2014.

Françoise Lamblin

Imprimer E-mail

Anjou Les charismes chez les F.M.C et Sœurs des campagnes

Le groupe de La Communion Anjou – Vendée – Touraine s’est retrouvé le samedi 3 octobre 2015 à Saumur chez les sœurs de Jeanne Delanoue pour vivre un temps de rencontre et d’échange. Malheureusement aucun tourangeau n’a pu participer pour des raisons de santé principalement, mis à part la communauté des Sœurs de Ligueil. Nous étions donc 20 participants.

ANJOU 2016  01 IMG 2207 b

Après les retrouvailles et l’échange de nouvelles des uns et des autres, nous avons découvert ou redécouvert qui étaient les fondateurs des Sœurs et Frères Missionnaires des Campagnes, Soeur Ghislaine et le Père Epagneul.

Nous avons fait un « brainstorming » (tempête de cerveau), disant spontanément ce qui nous venait à l’esprit évoquant les noms du Père Epagneul et de Soeur Ghislaine. Beaucoup d’anecdotes ont été racontées à propos du Père, car il visitait beaucoup les familles.
Ensuite, Soeur Denise a retracé le parcours de chacun d’eux en pointant les événements importants qui les ont amenés à la fondation des congrégations.

La pause-déjeuner fut une vraie auberge espagnole où les différents plats concoctés par chacun ont été appréciés ! L’ambiance était chaleureuse et fraternelle autour des tables !

Le temps de l’après-midi a été consacré à une réflexion sur le charisme des deux congrégations à partir de la vidéo les présentant. Pendant le visionnage chacun était invité à repérer les paroles et les images qui évoquaient le charisme.
Par petits groupes, ensuite, l’échange a été guidé par ces quelques questions :

Pour moi qu’en est-il de mon « être-avec » le Christ ?
Quels événements et étapes m’ont marqué ?
Ce qui m’aide et me soutient ?
Quelles difficultés je rencontre ? Comment j’essaie de les surmonter ?

Les discussions ont été riches, mais il est difficile d’en rendre compte, puisque aucun « secrétaire » n’a été nommé ! La journée s’est clôturée entre les mains du Seigneur. Chaque groupe a pu formuler une prière avec des éléments forts échangés. Nous avons médité avec la prière de Sœur Ghislaine et le psaume 127.

Heureux qui craint le Seigneur et marche selon ses voies !
Tu te nourriras du travail de tes mains :
Heureux es-tu ! A toi, le bonheur !
Ta femme sera dans ta maison comme une vigne généreuse,
et tes fils, autour de la table, comme des plants d'olivier.
Voilà comment sera béni l'homme qui craint le Seigneur.
De Sion, que le Seigneur te bénisse !
Tu verras le bonheur de Jérusalem tous les jours de ta vie,
et tu verras les fils de tes fils. Paix sur Israël !

Claire Sourice

Imprimer E-mail

Anjou La "Communion" une fraternité missionnaire en rural

La Communion" , une Fraternité missionnaire en rural de Laïcs, Sœurs, Frères. 27 Avril 2014 à Saumur

Le dimanche 27 avril, un groupe composé de 24 laïcs venant de Touraine, Anjou et Vendée s' était donné rendez-vous à Saumur avec les 5 Sœurs de Ligueil et le Frère Michel Danieau de Lorris . Après avoir participé à la Célébration dominicale dans la paroisse de St Hilaire -St Florent, tous étaient accueillis à la Communauté des Sœurs " Jeanne Delanoue" toute proche de l'église.

" La Communion" , une Fraternité missionnaire en rural de Laïcs, Sœurs, Frères. Tel était le thème de cette rencontre.
Après une rétrospective de l'origine des Familles Spirituelles et la projection de la vidéo réalisée pour les 25 ans de la " Communion", l'après- midi fut consacré à une réflexion puis à un temps d'échanges par petit groupes à partir de quelques textes du Père Epagneul et de Sœur Ghislaine ainsi que des extraits de l'Exhortation du Pape François (Joie de l' Evangélisation). Ce fut la découverte d'une similitude dans les différents textes...

Enfin, pour conclure, une laïque, une sœur et frère Michel ont apporté leur témoignage : « Comment, je vis cette passion de communiquer la bonne nouvelle. »

Il semblerait que les participants aient trouvé cette journée très fraternelle et conviviale.

Imprimer E-mail

Seine et Marne Historique

Le groupe de Seine et Marne a la joie (et le privilège !) d'être à proximité des communautés de Lumigny et La Houssaye, berceaux des Congrégations des Sœurs et des Frères des Campagnes.
En Seine et Marne, quelques uns d'entre nous ont connu et suivi les premiers pas des Frères, avec le Père Épagneul, et des Sœurs, avec Sr Ghislaine, et ont donc un attachement historique avec les communautés. Pour d'autres, c'est l'amitié développée avec tel frère ou telle sœur, un même engagement dans un mouvement d'action catholique en milieu rural, le partage de la mission sur un secteur rural ou dans un service d'Eglise... qui est a l'origine de la participation à la Communion.
Au début, quelques frères et quelques sœurs étaient délégués pour suivre le groupe. Maintenant, on sent que ce sont les deux communautés dans leur ensemble qui sont parties prenantes et qui sont présentes chaque fois que les agendas le permettent.
Nous nous retrouvons 3 ou 4 fois par an, un dimanche, alternativement à Lumigny et à La Houssaye. Les rencontres sont préparées par un frère, une sœur, un ou deux laïcs.
Nous commençons par partager des nouvelles des uns et des autres : nouvelles heureuses ou non, de santé,  évolution professionnelle, participation à tel rassemblement, telle lecture qui a marquée...
Nous célébrons l'eucharistie, enrichie de cette vie que nous avons partagée.
Le repas partagé à partir de ce que chacun a apporté est un moment supplémentaire de convivialité.
L'après-midi, nous échangeons autour d'un thème. Thèmes proposés à l'ensemble des groupes : « Qu'as-tu fait de la terre ? Qu'as-tu fait de ton frère ? », « Migrants et Monde Rural », mais également lors de la préparation des chapitres généraux des frères et des sœurs ou thèmes inspirés par les événements comme dernièrement « Ce que nous a laissé sœur Ghislaine ».
A travers ces échanges dans la simplicité, l'écoute, le respect, nous nous sentons faire partie d'une même famille. Nous nous ressourçons mutuellement en partageant des moments de vie, la prière et la Parole de Dieu, un même souci de « vivre avec » ceux que nous rencontrons au quotidien.
Agnès et Pascal Burosse

Imprimer E-mail

Plus d'articles...