Bénin, Burkina Faso, Togo
Brasil
Portugal


Si le grain ne meurt

2018 grain qui meurt

Je recevais hier quelques lignes d’un couple ami de Perpignan. Je leur avais dit la communion de notre communauté avec eux en lien avec l’accident survenu à Millas dans la collision du train et du bus scolaire. Voici quelques extraits de leur message :
‘’Cathy a été sollicitée dès jeudi soir au collège de Millas avec l’équipe de soutien psychologique. Dimanche, elle a participé à la veillée de prière avec l’évêque et les familles à St Féliu d’Avall. J’ai fait le chauffeur pour les ramener dans un autre établissement, les frères et sœurs des disparus étant scolarisés dans un établissement catholique. Bon, tu imagines…Pâques est venu bousculer Noël. Mystère de la vie, vallée de larmes et dans un même mouvement : solidarité, affection, étreintes douloureuses…Seigneur où es-tu ? Là en croix, avec les parents et leurs enfants disparus ? Seul un silence habité et priant peut résonner.’’
En même temps je recevais un appel à la prière de Marc Bréant, membre de notre fraternité de Normandie : ‘’Un de mes filleuls, 38 ans vient d’être tué dans un accident de voiture. Pour son épouse, ses deux enfants c’est très très dur.’’
Si le grain de blé…
J’ai gardé dans une pochette quelques lettres d’amis, quelques témoignages, les uns touchés gravement dans leur santé, les autres par un orage de grêle qui vient détruire totalement la récolte de pèches qu’ils s’apprêtaient à cueillir et dont ils avaient besoin économiquement. Je pense aussi aux épreuves des frères à Sokounon avec l’élevage de porcs et à d’autres encore.
Dans cette même pochette quelques notes écrites à l’occasion de l’inhumation d’une femme jeune encore, une chrétienne dont je connaissais bien les enfants.
‘’Le mal, la mort, la haine auraient dû faire leur travail ‘’normal’’ et l’on trouve de la vie, de la paix.
Un couple aurait dû se séparer et ils traversent l’épreuve ensemble.
Un malade, un mourant aurait pu être désespéré, révolté, et il témoigne d’une force intérieure, d’une lucidité, d’un don de lui-même qui étonne ses proches.

Consentir. Dire oui à la vie. Et la mort fait partie de la vie.2018 meditation Fr Claude
Trouver sa vie en la donnant. N’est-ce pas ce que nous dit Jésus ?
‘’Celui qui veut garder sa vie la perdra, celui qui la donnera…..la trouvera’’
‘’Ma vie nul ne la prend, c’est moi qui la donne.’’
‘’Pas de plus grand amour que de donner sa vie pour ceux que l‘on aime’’
J’aime ce qu’exprime souvent Eléna Lasida dans ses écrits : Non pas la vie après la mort, mais la vie à travers la mort.
Xavier Emmanuelli, fondateur de ‘’Médecins sans frontière’’ : ‘’Mon combat n’est pas une lutte contre la mort, c’est une lutte contre l’absurdité, le non-sens des choses..Jésus est venu nous dire que le moyen de gagner cette lutte c’est d’aimer.
‘’L’amour, ne passera jamais’’ nous dit St Paul.
C’est aussi ce que voudrait nous dire ce coquelicot tout rouge au milieu des épis de blé encore verts.


Frère Claude BOCQUILLON
La Carneille (orne)

Imprimer E-mail