Bénin, Burkina Faso, Togo
Brasil
Portugal


20 ans du prieuré de Saint-Sulpice

Faire mémoire et dire merci. 20 ans que notre communauté FMC est arrivé à Saint-Sulpice-la-Pointe.
Nous avons voulu marquer l’évènement. Le samedi 7 avril, de 11h30 à 16h, une bonne centaine de personnes s’est  retrouvée dans une salle communale.          Voir les photos des 20 ans

2018 20 ansSCF3250 16Des personnes croisées par les uns et les autres, dans les associations, les Mouvements d’Action Catholique, les activités paroissiales, et aussi des membres de la Fraternité Missionnaire en rural de l’Ariège, du Gers, de la Haute-Garonne, du Tarn..
-    temps pour faire mémoire er dire merci
-    temps convivial autour d’un apéritif dinatoire, suivi de photos, montages, témoignages.
-    
1998, après beaucoup de recherches, une maison est acquise dans la bastide de Saint Sulpice, une maison que nous voulions assez grande pour l’accueil de Frères pour un temps de formation (théologique ou professionnelle), venant de France ou d’Afrique…
Une communauté de Frères s’est peu à peu insérée, Frères prêtres et Frères laïcs. Beaucoup de Frères sont passés en vingt ans. Aujourd’hui, nous sommes cinq.

« être avec», « insertion », « communauté », « Evangile », « Rural ».
des mots que nous essayons de vivre…
 
-    Présence au travail salarié,
-    à l’action catholique (MRJC, aujourd’hui CMR, MCR),
-    Présence à la vie locale (associations diverses)
-    à l’Eglise locale et diocésaine, Vie religieuse et prêtres et diacres…  
-    Présence des Frères à Rabastens depuis 2011
 

- Merci pour tous les visages rencontrés, avec ce qu’il y a de joie, d’épreuve, d’espérance…
- Merci pour la fraternité reçue et communiquée dans la vie quotidienne…
- Merci pour la présence dans la vie d’un pays, son avenir, ses transformations
 « accueille au creux de tes mains la prière de tes enfants. »

- Merci pour la fraternité missionnaire en rural : Frères, Sœurs des Campagnes, Laïcs…
- Merci pour les Frères présents à la maison de retraite de Rabastens…
- Merci pour tous les ruraux du monde, pour qui notre famille religieuse a été fondée.
« accueille au creux de tes mains la prière de tes enfants. »

- Merci pour le témoignage des communautés religieuses,
- Merci pour la fidélité d’une communauté, fraternelle, priante et missionnaire.
- Merci pour l’Eglise, peuple de Frères, enfants, jeunes et adultes en quête de sens.
« accueille au creux de tes mains la prière de tes enfants. »

S’il fallait résumer d’un mot, c’est sans doute le mot « rencontre » qui s’imposerait..
Oui, au dire de beaucoup, ce fut une « bonne rencontre ».

Imprimer E-mail