Bénin, Burkina Faso, Togo
Brasil
Portugal


Rencontre Franco/Portugaise FratMR

 

2018.fraternité Portugal 1« Il ne s’agit pas seulement de vivre ensemble, il s’agit de nous aimer vraiment », ou l’histoire d’un week-end au Portugal.
Aller au Portugal, c’est toujours une aventure extraordinaire, cinq années après notre précédent séjour nous retournons chez nos amis Portugais. Malheureusement, notre ami Fr Eugène n’est pas du voyage cette fois-ci, pourtant, il est toujours à nos cotés. Il est toujours présent car il fait partie de l’histoire de la Fraternité missionnaire du Portugal ainsi que Sœur Honorine, Sœur Marie-Louise, Frère Victor, Frère Julien, Frère Michel, Frère Pierre-Marc, Frère René, Frère François, Sœur Sylvie, Sœur Jeanne Dominique, Sœur Marie, Sœur Marie-José, Sœur Simone-Marie.

Pendant trente années, ils ont semés des graines qui donnent des fruits d’espérance. Aujourd’hui nous constatons avec joie l’éclosion du travail des Sœurs et des Frères qui se bonifie avec le souffle de l’Esprit, la persévérance et à l’investissement de nos amis Portugais.
La fraternité dépasse les frontières de notre hexagone voilà pourquoi nous débarquons à dix personnes de l’Ariège. La famille Bousquet : Xavier, Nathalie, Pierre, Jean, Marie et Anaïs. Philippe, Catherine, Stéphanie la nièce d’Honorine et bien sur Sr Honorine qui vient du prieuré de Gimont.

Le lendemain, Frère Dominique et Frère Jean-Marie nous rejoignent, un peu d’exercices …. Bien entendu, Claire est déjà présente car c’est une habituée des séjours au Portugal, au titre de son amitié avec Sofia.
Donc, après un peu de tourisme et fort de cette représentation française nous pouvons participer à un week-end très riche pour la Fraternité Missionnaire en Rural.
Le samedi matin avec le groupe de la Fraternité Missionnaire du Portugal nous commençons bien sur par un chant. La langue n’est pas un problème car nous alternons entre le dialogue des deux pays. De toute façon même si nous nous ne parlons pas la langue de l’autre nous nous comprenons au-delà du langage c’est aussi cela la Fraternité.
Les Choses sérieuses commencent car nous attaquons la lecture et l’approfondissement, une lectio du livre des Actes des apôtres 2(42.47). Ce texte nous interpelle sur notre église d’aujourd’hui, les débats sont riches et multiples.
Après cette tempête sous nos cranes, il est bien nécessaire de retrouver de la plénitude par la Lecture de « Je voudrais vous dire encore » de Sœur Ghislaine. Ce texte de la fondatrice de la congrégation va nous recentrer sur le sens profond de notre appartenance. Le texte se termine par une phrase lumineuse de Sœur Ghislaine « il ne s’agit pas seulement de vivre ensemble, il s’agit de nous aimer vraiment ».
Après un repas délicieux et toujours convivial autour de spécialités, nous reprenons le cours de nos échanges l’après midi.
Claire nous illumine de son témoignage ce qui nous permet de nous interroger sur notre vécu personnel dans la fraternité, sur notre rôle et notre engagement personnel dans la famille spirituelle.
Ensuite avec beaucoup d’émotions pour elle et pour nous, nous accompagnons Sofia D. dans le renouvellement de l’engagement pour trois ans dans la2018 fraternité portugal 3 Fraternité…..émotion, joie d’être au Portugal 1 an après Tours ….

Nous concluons cette journée par la prière des vêpres en alternant les chants en Français et en Portugais.
Forts de cette journée, nous pouvons aller nous restaurer chez Benedicta, Ricardo et Natacha, profiter d’une bonne nuit.

Le dimanche est un jour particulier car il s’agit du soixantième anniversaire de l’église de Poceirão.
Comme le dit Sr Honorine, il faut noter la contribution importante des Frères Missionnaires et des Sœurs des Campagnes car elle porte sur une période de trente années, la moitié de l’histoire de cette église. Nous participons à la messe du jubilé présidée par l’évêque de Setúbal. Cette messe permet aux représentants de la Paroisse de remercier les acteurs de cette pérennité. Sofia D. et Sr Honorine sont intervenues pour souligner le rôle important des Frères Missionnaires et des Sœurs des campagnes.

2018 fraternité portugal 4Et comme à son habitude Sœur Honorine fait partager son enthousiasme et sa spontanéité, pour remercier aux personnes présentes de maintenir et poursuivre leur mission. Au Portugal, elle ne parle plus le Français mais uniquement le Portugais, du coup nous devons lui rappeler que nous n’avons pas la chance de parler la langue de nos amis, du coup elle nous reparle un peu en français.
Après cette cérémonie nous allons déjeuner avec les paroissiens et nous assistons aux animations de la paroisse. Xavier, Frère Dominique, Frère Jean-Marie en profite pour échanger avec l’évêque de Setúbal sur la Fraternité et de souligner l’importance du rôle des Laïcs en profitant de cette discussion pour l’inciter à engager avec les Laïcs du Portugal une démarche de reconnaissance.

Nous prenons la direction du cimetière pour nous recueillir sur la tombe de Frère Julien Bruand. Ce recueillement est émouvant et nous terminons cet hommage par des prières et des chants main dans la main autour de la tombe de Frère Julien.

Nous avons la chance et le bonheur de visiter l’atelier de sculpture de Ricardo. Le travail et les œuvres de Ricardo nous impressionnent par le sens et la prouesse de l’artiste nous retrouvons sa sensibilité dans ses statues et ses nombreuses explications nous permettent de partager la démarche de Ricardo « Bravo l’artiste !!!»
Le temps passe trop vite car nous devons repartir le lendemain matin.

2018 fraternité portugal 2Nous tenons particulièrement à remercier Sofia Delgadinho, Sofia M. la fille de Juan, Benedita, Fátima, les deux Ricardo (l’artiste et le mari de Sofia M), Diogo Margarida, Miguel, Milu ,Rosa ainsi que l‘ensemble de la communauté pour leur accueil, leur gentillesse et pour tous les bons moments du séjour que nous avons vécu avec eux. Nous rentrons en France remplis de Joie, d’énergie, par leur exemple de vie en Fraternité en l’absence d’un Prieuré, c’est pour nous une source une force pour l’ensemble de la Fraternité Missionnaire en Rural.
Merci et que le seigneur les bénisse.

Que le Seigneur continue d’accompagner notre famille spirituelle dans ces rencontres, ces échanges …
Merci Seigneur

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Imprimer E-mail