Bénin, Burkina Faso, Togo
Portugal


Haute Normandie Historique

La plupart des membres habitent dans le département de l’Eure, certains venant de la région de Honguemare (où les Sœurs ont eu un petit Prieuré, avec des engagements au travail salarié) ; 
d’autres viennent du Neubourg (où les Frères ont eu un Prieuré pendant 20 ans) ; 
d’autres de Bernay (Les Frères en Maison de retraite) ; 
d’autres de l’est du département. 
Quelques membres de Seine Maritime organisent chaque année une vente artisanale en lien avec les prieurés d’Afrique. Certains participent à nos rencontres de la Communion.
Nous sommes à peu près une trentaine de personnes dont deux foyers avec des enfants.

Nos rencontres
Jusqu'au départ des des Soeurs de Quatremare en juiollet 2015, nos rencontres étaient toujours préparées par « le trépied » Frères, Sœurs et Laïcs, tenant compte des préoccupations du moment. Elles le sont maintenant par deux ou trois laïcs et un frère, et ont lieu deux fois par an, au printemps et en automne.
Voici quelques thèmes : 
Racines et croissance. 
La prière a-t-elle un sens dans ma vie ? 
La différence : handicap ou richesse. 
Témoigner de l’espérance face à la violence. 
Ma vie, mes choix, les défis à relever. 
La création et l’homme. 
Aimer cette terre, un défi. 
Les signes d’espérance. 
Approfondissement du charisme des Frères et des Sœurs, à partir du rassemblement des familles spirituelles à Lourdes. 
Traverser nos fragilités. Prendre de la distance.

Nous avons également travaillé les ateliers communs à tous les groupes de « La Communion »
le chantier violence et « qu’as-tu fait de la terre, qu’as-tu fait de ton frère ?
Ces thèmes partent toujours de notre vie. Ils alternent avec des haltes spirituelles où nous privilégions les temps de silence : pour cela, nous allons dans des lieux d’accueil où il y a une communauté religieuse, chez les Sœurs de St Aubin les Elbeuf ou chez les Bénédictins du Bec Hellouin. Pour le 1ère halte sur le thème « Père que Ta volonté soit faite », nous avons bénéficié d’une préparation faite par trois régions. Pour une autre halte, nous avons pris comme thème : « La Résurrection, hier et aujourd’hui, quelle force pour notre foi, pour nos vies ? ». 
Ces temps de rencontres nous apportent beaucoup ; nous vivons cette fraternité à l’image de ce que sont les communautés de Frères et de Sœurs.

La prière du Lundi

A tour de rôle, nous nous inscrivons et nous envoyons la prière que nous avons préparée, à tous les membres du groupe soit par mail soit par la poste. Cela nous permet d’être vraiment en communion les uns avec les autres. Ce courrier ou courriel permet aussi de se donner des nouvelles.
Tout cela nous fait dire « Merci Seigneur d’avoir mis les Sœurs et les Frères missionnaires des campagnes sur notre route. »

Imprimer E-mail