Bénin, Burkina Faso, Togo
Brasil
Portugal


Fr Gilles BECQUET

2009 02_04_Gilles_Becquet_Buste_profil_250px-250x3341924 - 2009

 

Frère Gilles est né le 10 septembre 1924 à La Rochebeaucourt et Argentine, en Dordogne ; son enfance familiale va se dérouler à Oujda (Maroc), non loin de la frontière algérienne, jusqu’à ses 13 ans. Il rejoint le Périgord pour continuer ses études secondaires au Collège St Joseph de Périgueux en 1937.
La guerre touche sa famille. Son père, obligé de rester à Oujda, loue en Périgord une petite exploitation agricole pour y faire vivre les siens. Gilles va y travailler et, après le départ de son frère aîné au STO en Allemagne, en prendre la responsabilité à 19 ans ! Ce sera pour lui la découverte du monde agricole.
Et c’est là que l’appel du Seigneur le rejoint, déterminant son entrée chez les Frères Missionnaires des Campagnes en 1946, quand cela devient possible pour sa famille.
Il y fait sa profession perpétuelle de religieux le 2 octobre 1949, en la cathédrale de Meaux, avec tous les premiers Frères de la Congrégation, et reçoit l’ordination presbytérale le 18 juillet 1954.
Durant ses années d’études ecclésiastiques (1947 - 1957), sa vocation de bibliste se fait jour, auprès des Pères Auvray (Oratorien) et Steinmann. Après sa licence en Théologie à l’Institut Catholique de Paris, il part deux ans à l’Institut Biblique Pontifical de Rome (55-57), suivis de quelques mois en Palestine, à l’Institut Biblique de Jérusalem, puis sur les pas de St Paul.

De 1958 à 1974, il rejoint son Prieuré de la Houssaye en Brie (Seine et Marne), la maison de famille FMC, où il devient Maître des étudiants en Philosophie et Professeur d’Ecriture Sainte.
Parallèlement, il suscite en rural des groupes bibliques de laïcs et assure une formation auprès des Sœurs des Campagnes (novices et jeunes professes).
Il fait paraître trois livres : « Lectures d’Evangiles » (Années A, B, C) aux éditions du Seuil (1972 et 1973) et assure une participation très substantielle à la parution de la Collection « Aujourd’hui la Bible ».

En 1974, il est nommé au Prieuré de Chateaumeillant (Cher) chargé de l’animation d’un grand Secteur Pastoral. Par ailleurs, les mouvements d’Action Catholique Rurale (CMR, MRJC) et l’ACE le demandent au plan national comme référent biblique.
De 1980 à 2001, il va poursuivre cette tâche à partir du Secteur Pastoral de Lorris (Loiret).

En 1984, il est nommé président de l’A.P.C.R. (Association Pour la Catéchèse en Rural) qui se spécialise pour les milieux pauvres en foi, prônant une méthode active. Il y assurera la publication de « Parcours Catéchétiques » avec documents pour enfants, pour animateurs et pour parents (aux Editions Le Sénevé) :
C.E.2 : Joie de vivre, joie de croire
C.M. : Tu nous appelles
C.M. : En marche, en Eglise
Randonnée pour les 11-13 ans
Coccinelle pour les 7-8 ans
Pour préparer la Profession de Foi : "Fleuris là où Dieu t’a planté" et "Viens et vois"

Sa santé le fait revenir en 2001 au Prieuré de la Houssaye avant de rejoindre en 2006 celui de Brienon (Yonne) où il décède le 4 février 2009.

Il laisse à sa famille religieuse missionnaire et aux laïcs avec qui il a constamment travaillé un beau et grand visage d’homme de foi, chaleureux, passionné et passionnant.

Frère Paul ROUGNON

°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°

__________

 

Homélie du Frère Léon Taverdet
aux obsèques du Frère Gilles
le 10.02.2009 à La Houssaye-en-Brie

 

Dire Frère Gilles c'est dire Bible.

Parole humaine - Parole de Dieu

II n'eut de cesse de traduire, transmettre, par des paroles humaines

l'Unique Parole de Dieu ..

 

La parole humaine : acte par lequel un esprit humain

communique avec un autre

 

Mais la parole n'est pas simple communication de pensées,

elle est intervention personnelle de celui qui parle,

dans la vie de celui auquel il s'adresse.

 

Frère Gilles était passionné par cette communication.

 

Ses travaux d'initiation catéchétique à travers une pédagogie alerte en étaient l'expression

 

Ces travaux disaient aussi que la Sainte Écriture est une source inépuisable.

Frère Gilles n'hésitait pas à lutter contre vents et marées, dans les bourrasques qui, à une certaine époque secouaient la catéchèse et ses instruments.

 

La parole humaine, si importante qu'elle soit n'est, encore que relative.

La parole revêt un aspect plus important quand il s'agit de la Parole de Dieu

 

Chez l'homme

il y a un certain décalage entre la parole et l'action effective.

 

En Dieu

Parole et acte ne font qu'un.

Dieu n'est pas une juxtaposition d'éléments . IL EST

 

II suffit que la volonté de Dieu s'exprime pour qu'elle se réalise.

Sa Parole est vraie. Il ne peut ni se tromper ni nous tromper.

 

La Parole de Dieu s'identifie à Jésus

La Bonne Nouvelle du salut est la Parole définitive de Dieu.

Elle trouve dans le Fils Éternel venu à nous, son contenu.

 

Dieu a parlé définitivement en Jésus.

Le Verbe s'est fait chair et il a habité parmi nous.

 

Frère Gilles avait le souci permanent d'ouvrir à une vision chrétienne des choses et de l'existence

Cette démarche n'est pas rêverie mais acte de foi en une venue définitive du Christ.

Christ déjà victorieux de la mort par sa résurrection.

 

S'arrêter à la mort ( de Jésus et la nôtre) conduit au désarroi.

 Croire en sa résurrection remplit d'espérance.

 

D'où cette attente constante

car le Fils de l'homme viendra à l'heure

 où vous ne le penserez pas

 

Attente du " pas encore" qui est "déjà là".

Le Royaume de Dieu est déjà parmi nous.

 

La Parole de Dieu nourrit notre espérance.

Nos paroles humaines en disent les chemins.

 

« Notre cœur n'était-il pas tout brûlant lorsqu'il nous parlait en chemin et nous expliquait les Écritures »,

 s'étonnaient les disciples d'Emmaüs.

 

Ce n'est qu'au moment où Jésus rompt le pain  qu'ils le reconnaissent.

------------------------------

 

Frère Gilles était prêtre

 

Frère Gilles, aux tâches si diverses, n'était pas un "fonctionnaire du culte" encore moins un "fonctionnaire de Dieu!",  mais un serviteur de la Parole et de l'Eucharistie.

 

La prédication évangélique de la Parole et la célébration eucharistique sont comme deux tables inséparables où le même pain nous est donné.

 

Célébrer l'Eucharistie est un acte de foi exultant et d'hommage à la Parole reçue non seulement comme révélation mais comme un événement.

Évènement où Dieu se communique

L'eucharistie nous entraîne dans la réponse de foi à l'amour qui nous y est manifesté.

 

Aujourd'hui, comme naguère, Jésus marche avec nous sur nos routes humaines

 

Soyons toujours prêts à sa rencontre

Tenons nos esprits éveillés au lieu de vivre au jour le jour comme des gens insouciants.

Comme les disciples d'Emmaüs nous avons souvent peine à le

reconnaître

Puissions nous, comme eux,

1'entendre nous expliquer les Écritures,

le reconnaître à chaque Eucharistie.

II est là comme au premier jour.

 

"Prenez et mangez ceci est mon corps

Prenez et buvez ceci est mon sang

Faites ceci en mémoire de moi."

 

Pain rompu pour un monde nouveau

Gloire à Toi Jésus Christ

 

ImprimerE-mail