Bénin, Burkina Faso, Togo
Brasil
Portugal


Frs prêtres - Frs laïcs

 

urbain.diacre109La différence dans nos communautés, une richesse ou un obstacle ? La différence peut être une richesse ou un obstacle pour la vie en société ou en communauté ; elle est une richesse si elle est accueillie et assumée par les membres qui composent cette société ou cette communauté.

Déjà dans l'antiquité, les penseurs grecs avaient trouvé dans la différence, un élément important pour la cohésion et l'harmonie du monde qui les entoure. Jésus dans la grande prière sacerdotale, demande au Père d'instaurer une unité parfaite au sein de la communauté naissante.

Saint Paul dans ses lettres, nous montre que les dons du Saint Esprit sont divers mais c'est pour que chacun, en recevant ces dons, puisse les mettre au service de toute la communauté.

Voilà une interpellation et une exhortation pour nos communautés aujourd'hui.

Nous sommes appelés à former une communauté qui soit signe pour notre entourage c'est-à-dire que notre unité dans la différence doit être un signe du Royaume.

«Frères prêtres et Frères laïcs, nous sommes fondamentalement égaux», cette égalité n'exclut pas la différence dans le service que chacun rend à la communauté, à l'Eglise et au monde.

Dans une communauté, chaque frère a une responsabilité qu'il exerce comme un service ; un frère exerce la responsabilité d'économe de la communauté ; un autre, la responsabilité de prieur de la communauté ; un autre encore est prêtre pour le service de la communauté ; n'est-ce pas beau de voir que la conjugaison de ces responsabilités fait la cohésion de la communauté?

Nous sommes donc invités à voir dans chacune de ces responsabilités comme un don de Dieu pour le bonheur de tous.

Elle devient un obstacle quand nous refusons de mettre chaque responsabilité à sa juste place ou quand nous voulons que tout le monde fasse la même chose. Une telle conception peut se transformer en un véritable poison pour la vie en commun. L'obstacle peut provenir aussi de la surestimation ou la sous estimation de telle ou telle responsabilité par rapport aux autres. Nous sommes des frères et non des concurrents; alors, arrêtons nos interminables débats sur l'égalité ou l'inégalité entre frères prêtres et frères laïcs.

Vivons réellement notre fraternité dont la beauté découlerait de l'harmonie de nos différences. Puisse le Seigneur nous aider à nous accueillir mutuellement; qu'il nous aide à assumer nos différences et surtout à considérer nos différentes responsabilités comme un service pour le bien de la Congrégation, de l'Eglise et du monde.

par Frère Urbain Kiema

ImprimerE-mail