Bénin, Burkina Faso, Togo
Brasil
Portugal


Assemblée des Frères à Nevers

 

2018 ass nevers2DSC03161Dans ce long parcours nous avons commencé par repérer ce qui se vit de fraternité, de partage, de paix là où nous sommes. Quel regard portons-nous sur la société actuelle ? Qu’est-ce qui favorise ou freine l’interculturalité ?
Puis nous sommes allés voir du coté de la Bible. Que nous dit la parole Dieu sur ces questions de vivre ensemble : la tour de Babel, Abraham, Moïse, Jésus, la Pentecôte et les Actes des Apôtres…
Nous avons été invités à regarder les textes de l’Eglise, particulièrement ce que nous dit le Pape François dans « la joie de l’Evangile »
A partir du travail des différentes communautés, l’équipe qui a piloté la réflexion a dégagé des attitudes à cultiver :
1-Se laisser modifier par la culture de l’autre ; voir le meilleur de mon frère
2-Faire face aux défis culturels de notre temps, le défis des cultures rurales.
3-Quelles sont nos véritables repères face au contexte de la société : les droits de l’homme, la famille, la place de la femme, les migrants, les pauvres, la piété populaire…
4-cultiver le respect de l’environnement pour une écologie intégrale. Prendre soin de notre maison commune.
5-apprendre à penser d’une manière critique : médias, technologies, consommation..
6-aller à la rencontre des autres, ne pas fuir la relation : solidarité, vie associative, voisinage.. créer des lieux de rencontre, de prière..
7-vivre une conversion intérieure : discernement, ouverture à Dieu, aux autres..
8-porter un regard de foi : découvrir la présence et l’action de Dieu dans les réalités d’aujourd’hui : « Etre sel de la terre et Lumière du monde »

C’est avec ce travail que nous sommes arrivés à Nevers pour vivre trois jours
d’approfondissement, dans la joie de se retrouver.
Nous étions plus de 50, avec quelques Sœurs et Laïcs de la Fraternité.
Frère Edmond, Frère Jean-Louis, sœur Marie-Laure Denes, par leur apport respectif, nous ont donné envie de poursuivre le travail.
Il fallait aussi donner à ces jours un air de fête. Marie-Anne et Recha, avec guitares et chants, marquèrent l’après-midi du samedi.
L’Eucharistie, qui s’est déroulée sur toute la matinée du dimanche, a été le temps fort par lequel s’est conclue l’assemblée.

voir les photos

Imprimer E-mail